Sur le terrain

Housing First Belgium développe des pratiques de relogement et d'accompagnement à:

Des équipes d'accompagnement ont été engagées dans ces différentes villes.
Ces équipes respectent les principes fondamentaux du modèle Housing First.


Aussi, les points communs minimaux des implémentations Housing First Belgium sont:

  • Pluridisciplinarité. Pour répondre aux problématiques complexes et multiples rencontrées par les personnes ayant vécu en rue, ces équipes sont pluridisciplinaires (éducateurs, assistants sociaux, psychologues, infirmiers, médecin, capteur logement,…) ou recourrent à des ressources externes via leurs partenariats privilégiés.
  • Intensité. Elles sont présentes à la demande et rencontrent au moins 1x/semaine le locataire.
  • Séparation logement - accompagnement. Le locataire accepte d'être accompagné par l'équipe mais le contrat qui prime est son contrat de bail. Par conséquent, toute problématique liée à l'accompagnement ne peut avoir d'impact sur le maintien en logement. Idéalement, l'équipe d'accompagnement n'a pas à gérer la relation avec le bailleur. Dans la plupart des équipes, un capteur logement est le médiateur entre le locataire et le propriétaire.
  • Rétablissement. L'accompagnement HF vise le rétablissement et non la guérison. Il n'y a donc pas, par exemple, d'obligation à se soigner/arrêter une consommation de produits. L'équipe vise la prise de conscience individuelle des problématiques vécues, la stabilité (a minima) et le bien-être.
  • Réduction des risques. Pas d'obligation à cesser une consommation, mais une invitation à ne pas aggraver sa situation en évitant des risques par une modification comportementale.
  • Centré sur la personne. Le locataire est au centre de son processus d'insertion. C'est lui qui fixe les priorités et les domaines dans lesquelles il souhaite être accompagné.
  • Public cible très fragile. Les personnes relogées proviennent de la rue, présentent des fragilités dans plusieurs domaines de leur vie (santé physique/mentale/assuétude) et sont des sans-abri de longue durée. Ces personnes nécessitent un accompagnement en logement (dans le cas contraire, d'autres projets visant le logement peuvent leur être proposé, avec un accompagnement moins intense que Housing First, ou sans accompagnement).
  • Logement pérenne. Il ne s'agit pas d'ajouter une étape supplémentaire dans le parcours d'insertion. Housing First amène la stabilité/sécurité minimale de base par le logement durable. Le contrat de bail doit donc être classique, sans condition autre que celles prévues pour des locataires habituels. Cela étant, la pénurie de logements en Belgique a parfois amené les équipes à négocier des baux spécifiques (face aux réticences de certains propriétaires notamment).
  • Logement diffus. Il ne s'agit pas de créer un ghetto à anciens sans-abri. L'objectif est la mixité sociale dans la ville.